Les jeux vidéo, est-ce favorable pour votre enfant ?

C’est devenu incontournable pour les enfants de passer à côté des jeux vidéo.  Il devient un des divertissements le plus prisé dans leur monde. Pourtant, les parents s’inquiètent sur les conséquences néfastes apportés par les jeux vidéo, malgré les nombreux avantages qu’ils apportent. Ainsi donc, le mieux est d’analyser si ce type de divertissement est néfaste ou favorable pour un enfant. Pour parvenir à obtenir un résultat objectif, nous devons voir le pour et le contre.

Du point de vu informatique

En jouant, l’enfant développe sa capacité de maîtriser le fonctionnement des différents accessoires de l’ordinateur. Il peut commencer par utiliser le curseur jusqu’à en découvrir les rudiments de l’ordinateur. Si le jeu lui permet, il peut même utiliser le clavier et mémoriser certaines touches. Cela ne peut être que les touches de direction, mais c’est déjà un bon début. D’autres jeux favorisent sa connaissance informatique pour la maîtriser les différentes cages du logiciel. Bien évidemment, tout cela lui sera compliqué au début, mais, en avançant petit à petit, il développe en même temps sa concentration.

Point de vue sanitaire

Il y a aussi des limites à ces avantages, car en premier lieu, l’ordinateur n’a jamais réussi à remplacer les autres types de jeu. Il diminue l’usage physique et fatigue même les yeux si l’enfant s’y applique un peu trop. Pourtant, à force de faire travailler la méninge, l’enfant mange beaucoup plus. Toutes ces circonstances favorisent l’obésité. Il faut faire attention dans ce cas à équilibrer le temps, et même le jeu à pratiquer.
Il est aussi nécessaire d’annoncer que certains experts confirment que l’usage excessif des tablettes et des téléphones intelligents ont des effets négatifs les muscles oculaires. Il impactera la santé neurologique entourant les yeux causé par la fatigue. Bien évidemment, c’est aussi une source de maux de tête. En travaillant, l’enfant est loin d’être conscient de la mauvaise posture qu’il exécute durant son temps de jeu. C’est la source principale des problèmes musculosquelettiques.

Point de vue psychologique et physique


Si le jeu est créé pour amuser l’enfant, il peut également être un moyen d’éducation psychique que physique. L’enfant en manipulant les deux manettes, les touches sur le clavier ou encore la souris peuvent apprendre à se contrôler physiquement. Il coordonne mieux ses doigts avec une vitesse plus active que d’habitude. Cette réaction provoquée volontairement réactive également son cerveau. Il réagira plus rapidement en d’autres secteurs.

Ainsi donc, les jeux vidéo sont faits pour stimuler la concentration, la motivation, et toute autre réaction rapide nécessaires à la résolution de problème en un temps limité. Toutes ces exigences réveilleront sa coordination habile de son cerveau, ses mains et son œil bien évidemment.

La réussite et l’échec dans le jeu sont également incitateurs de patience et du courage. Il apprendra à maitriser le résultat de ses efforts. Et puisqu’il recommencera à jouer, il apprendra également à identifier ses erreurs pour l’éviter ensuite.

Pour éviter tous ses effets indésirables, le mieux est de canaliser les enfants.